La marque OPEL renoue avec les profits

La marque OPEL renoue avec les profits

La marque allemande perd toujours des parts de marché mais gagne enfin de l’argent.

C’est en mars 2017 que PSA a racheté OPEL à GENERAL MOTORS au prix de 1,3 milliards d’euros. Pour la première fois depuis plus de 20 ans la marque n’est plus déficitaire. Elle a dégagé un résultat opérationnel conséquent de 500 millions d’euros au premier semestre et a dégagé un cashflow de 1,2 milliards d’euros.

Une réduction de 28% des coûts fixes a rendu possible ces performances. Mais tout n’est pas gagné car OPEL continue à perdre des parts de marché passant de 12,5% en 1995 à moins de 6% aujourd’hui.

Carlos Tavares, PDG de PSA justifiait cette opération par l’objectif de constituer un groupe de taille mondiale. Les performances lui donnent raison aujourd’hui car avec cette acquisition PSA a augmenté ses capacités de production de 40% et devient le 2ème groupe européen derrière VOLKSWAGEN avec plus de 2 millions de véhicules vendus sur les 10 premiers mois de 2018. Olivier Bourges, Directeur de la Stratégie PSA a déclaré au JDD que « l’on a tout de suite identifié le potentiel d’OPEL en matière de complémentarité et d’image de marque, et en mettant en commun nos savoir-faire on savait qu’on serait gagnants sur tous les plans ».

Avec la nouvelle génération de Corsa prévue en 2019, c’est le premier modèle qui sera entièrement conçu par PSA. Grâce à l’utilisation des mêmes bases techniques que les modèles de même catégorie du groupe, les coûts de développement seront réduits de 50% ! Cette stratégie sera utilisée ensuite pour les 8 nouveaux modèles qu’OPEL va lancer au cours des 2 prochaines années. 2 plateformes au lieu de 10 aujourd’hui seront utilisées pour l’ensemble des marques et des modèles du groupe et les anciens moteurs OPEL développés par GENERAL MOTORS seront remplacés par ceux de PSA essences et diesel. Les moteurs hybrides rechargeables et électriques de PSA seront également utilisés par OPEL.

Les 16 usines du groupe seront réorganisées de manière à ce que chacune soit capable de produire les modèles des 4 marques (OPEL, PEUGEOT, CITROËN, DS) et de respecter les mêmes règles de compétitivité dont les circuits courts logistiques.

Pour exprimer sa propre personnalité, OPEL va miser à fond sur son ADN allemand synonyme de qualité mais son image de marque un peu vieillotte sera améliorée grâce à de nouveaux designs qui apporteront « une touche de fun et de chaleur » selon Pierre-Olivier Garcia chargé de la stratégie de marque et du design OPEL.

OPEL est donc une marque de PSA, coté à la Bourse de Paris. L’action valait 17,92 euros en clôture du 7 décembre, en augmentation de +5,85% sur 1 an et +76,81% sur 5 ans.

Contacter l'auteur : s.kelo@mesmarques-enbourse.com
En savoir plus sur OPEL en Bourse
MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus

Inscrivez-vous gratuitement pour profiter des services premium

Recherches de marques illimitées

Échanges avec la communauté Mes Marques En Bourse

Recevez un guide gratuit pour apprendre à gagner en Bourse

inscription

Vous avez déjà un compte Mes Marques en Bourse ? Connectez-vous

close