Carrefour démarre une campagne de communication inédite

Carrefour démarre une campagne de communication inédite

C’est pour appuyer son nouveau « ACT FOR FOOD » que Carrefour lance une campagne publicitaire mondiale.    

Après avoir annoncé ce 23 janvier dernier son nouveau slogan, le groupe dirigé par Alexandre Bompard a précisé début septembre qu’il allait se doter d’un « comité d’orientation alimentaire ». Simultanément et en partenariat avec Google et Tesco (n°1 britannique des supermarchés) a été lancé son « Act for food ».

Il s’agit d’un programme mondial d’actions concrètes et c’est pour donner crédit à cet évènement que Carrefour lance une campagne de communication ayant valeur d’engagement auprès du public.

Cette campagne mondiale (une première pour une enseigne de grande distribution) et « 360° » (tous médias) démarrera dès dimanche sur les écrans TV en prime time avec un spot de 90 secondes, en presse écrite, au cinéma et en digital.

Ce sont les équipes de Publicis Conseil et Marcel (filiale Publicis group) qui réalisent cette campagne.

Le concept est totalement inédit et prend le contre-pied des campagnes promotionnelles traditionnelles.

Les annonces présentent le nouveau pari avec des phrases comme « avec votre fourchette et votre couteau, vous avez le pouvoir de changer le monde » ou bien « nous promettons de développer notre gamme végan et notre filière bio avec nos producteurs ». En réponse des ménagères ou des trentenaires branchées répondent « vous n’en faites pas un peu trop ? » ou encore « c’est pour les payer moins chers » pour les seconds en se pliant de rire.

Carrefour a ainsi réalisé une synthèse des critiques ordianires et oppose à ces sarcasmes, avec justesse, son « engagement militant ».

Valérie HENAFF, présidente de Publicis Conseil, explique qu’après un positionnement « consommation », le groupe se tourne vers un engagement envers ses clients. Cela est vrai pour le bio (Carrefour est déjà le premier vendeur en France), mais aussi dans les produits frais, les produits sans gluten ou autres.

L’objectif est de revendiquer, dans le monde entier, « la meilleure qualité possible à un prix accessible » et de donner ainsi une « épaisseur supplémentaire » à l’enseigne.

Ceci permettra de contrer Amazon, de plus en plus présent en France et qui se positionne, lui, comme un simple canal de distribution indifférencié de produits alimentaires non contrôlé.

MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus