Les sociétés du luxe sur le toit du monde de laBourse grâce à la force de leurs marques

Les sociétés du luxe sur le toit du monde de laBourse grâce à la force de leurs marques

Cocorico ! Après l’acronyme bien connu « Gafa », voici les « Khol », Kering, Hermès, L’Oréal et Lvmh, quatre entreprises françaises du luxe qui tirent le CAC 40 vers le haut.   

LVMH est devenue la plus grosse capitalisation boursière de la cote parisienne. Hermès a fait son entrée la semaine dernière dans le CAC 40. On ne présente plus Kering et L’Oréal. A elles quatre, ces entreprises ont crû en Bourse de 36,5% en un an et elles capitalisent 25% du CAC 40.

Ces performances s’expliquent par la force de leurs marques, qui bénéficient d’une forte notoriété et d’une longue histoire. GUCCI, DIOR, GUERLAIN, LOUIS VUITTON, L’OREAL, GARNIER, MAYBELLINE et surtout HERMES font toutes partie du classement top 500 de Brand Finance 2018 qui valorise les marques, pas uniquement sur la capitalisation boursière de la société qui les détient.

Ce classement annuel sorti en mars 2018 est à surveiller de prés car il augure certainement de bonnes performances boursières. Les analystes boursiers et cabinets d’études considèrent également que l’embellie devrait continuer (Bain & Co table sur une croissance boursière de 7% dans l’année à venir).

Tout ceci s’explique : le consommateur, qu’il soit de la nouvelle classe moyenne chinoise ou occidental en période de reprise économique, préfère faire des sacrifices sur certains produits pour à s’acheter un produit d’une marque de luxe. Pourquoi ? Parce qu’il est sûr à 100% de la qualité du produit, apprécie son intemporalité et le symbole de la griffe (on parle péjorativement de signe extérieur de richesse mais il s’agit plus objectivement d’une satisfaction personnelle à la suite d’efforts consentis à tous niveaux).

Ce phénomène donne un avantage certain à ces entreprises titulaires de marques de luxe. Bernard Arnault le patron d’LVMH disait il y a déjà plus de 4 ans : « Dans 20 ans les gens n’auront peut-être plus d’iPhone mais ils boiront toujours du Dom Pérignon »…

MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus