Créée en 1857 (France), SEB possède plus de 1 094 marques sœurs et plus de 1 210 marques concurrentes. La marque SEB est détenue par SEB, société cotée à Paris. Son code de société cotée dit ISIN est FR0000121709. SEB appartient au secteur d’activité Consommation Cyclique.
Logo SEB

SEB est une marque de SEB (SK)

| Cotée à Paris
FR | Date de création : 1857 | Secteur d'activité : Consommation Cyclique


L'actualité de la marque SEB

SUPOR : n°1 parmi les 30 marques du groupe SEB !

La marque chinoise (filiale du groupe Seb) bat tous les records. Détails en chiffre…  Lire plus

SEB inaugure son nouveau siège à Ecully

Le leader mondial du petit électroménager SEB accélère son virage numérique avec un nouveau siège mondial, pour lequel il aura investi 100 millions d'euros. Il s’installe dans la ville d’Ecully, près de Lyon, dans un nouveau site paysager de 6,5 hectares, avec 26 000 mètres carrés de bâtiments, et conciergerie, salle de sport, crèche et amphithéâtre pour les conférences. Un millier de ses 6 000 salariés y sont déjà réunis depuis mars 2016 et ce chiffre pourrait montant à 1 500, plusieurs entités y étant regroupées pour la première fois d'ici à 2018, en particulier la direction générale, l'ensemble des fonctions corporate, le pôle recherche du petit électroménager. Le site représente un projet de transformation du groupe basé sur l'innovation et le développement international. En 2016, SEB a réalisé un chiffre d'affaires de 6,1 milliards d’euros généré à 60 % avec des produits de moins de trois ans. Lire plus

SEB voit en la Chine le pays de tous les records

Leader mondial du petit équipement domestique, le groupe de la région lyonnaise SEB aura doublé de taille en une décennie, la croissance chinoise continuant à stimuler ses ventes. Après avoir franchi le cap des 4 milliards d’euros en 2016, il prévoit d’atteindre celui de 6 milliards pour 2017, grâce à l’intégration des groupes allemands Emsa, spécialiste des ustensiles et accessoires de cuisine, acquis en juillet dernier, et le spécialiste des machines à café professionnelles WMF, en novembre. Après un bon de 18 % en 2014 et de 16,6 % en 2015, le chiffre d’affaires de la Chine a progressé de 15 % l’an dernier, ce qui en fait le premier contributeur de la société, qui y est présente dans 55 000 points de vente. SEB possède désormais 40 usines dans le monde, dont onze en France et sept en Chine, générant 259 millions d’euros de résultat net. Lire plus

SEB confirme en Bourse ses solides performances

Le leader mondial du petit équipement domestique, SEB, resté dans les mémoires depuis le lancement de son emblématique cocotte-minute, navigue en Bourse avec un cours à ses plus hauts historiques, à 122,65 euros. Malgré des effets de change défavorables sur plusieurs devises, comme le rouble et le real, qui ont pesé pour 61 millions d’euros sur son résultat, son chiffre d’affaires croit au premier semestre de 6 % à 2,1 milliards d’euros et son résultat opérationnel de 17,7 % à 172 millions. De bonnes tendances qui devraient se confirmer en 2016. SEB a réussi à augmenter ses prix dans un certain nombre de pays, à contenir ses frais commerciaux et administratifs, tout en gagnant en productivité sur les achats, et en améliorant son marketing et sa publicité. Pour l’année, l’acquisition de son concurrent allemand Emsa et la signature attendue pour celle de son compatriote WMF, spécialiste des machines à café professionnelles, devraient contribue à renforcer la rentabilité du groupe.   Lire plus

SEB est séduit par le marché rentable des machines à café professionnelles

Leader mondial du petit équipement domestique, le français SEB entre sur le marché des machines à café professionnelles. Avec le rachat du groupe allemand WMF pour 1,6 milliard d’euros, spécialiste de ce secteur et des ustensiles de cuisine, le champion français opère un nouveau départ stratégique. Avec l’assentiment de la Bourse qui a aussitôt valorisé son titre d’environ 10 %. Ce marché rentable et en plein essor des machines à café professionnelles lui ouvre la porte à des clients internationaux comme McDonald’s ou Starbucks, des stations-service ou des restaurants. Sur un marché estimé à 1,5 milliard d’euros en hausse d’environ 8 % par an et avec des marges estimées à 20 %. Des synergies entre les deux groupes sont prévues, pour les achats et les méthodes de production, ce qui donne de nouvelles perspectives alors que les cafés de spécialité, frappés ou à la noisette par exemple, prennent le dessus sur les cafés filtre. Lire plus

Toute l'actualité Zone Bourse
SEB

loader

Derniers Tweets Zone Bourse
SEB

loader
Bourse : Plus d'information sur SEB Zone Bourse