Avec Mes Marques En Bourse, investissez dans vos marques préférées

Vous avez une marque favorite ?

Trouvez en 1 clic la société cotée qui la détient

Et devenez en actionnaire avec nos partenaires courtiers

Inscrivez-vous gratuitement pour profiter des services premium

Recherches de marques illimitées

Échanges avec la communauté Mes Marques En Bourse

Recevez un guide gratuit pour apprendre à gagner en Bourse

inscription

Vous avez déjà un compte Mes Marques en Bourse ? Connectez-vous

UNIQLO veut maitriser le e. commerce et devenir n°1 mondial de la mode !

UNIQLO veut maitriser le e. commerce et devenir n°1 mondial de la mode !

Selon le journal « Les Echos », UNIQLO a dépensé 770 millions d’euros dans la réorganisation de ses centres de distribution.       

Au départ le pari semblait mal engagé car la mise en place du centre logistique en 2015 s’avérait catastrophique. « La situation était critique et c’était le chaos complet » confiait Tadashi Yanai l’un des vice-présidents du groupe.

En effet FAST RETAILING, propriétaire d’UNIQLO, a cru pouvoir gérer toute sa logistique à partir du centre créé en banlieue de Tokyo. Le retard pris sur ses concurrents tels que Zara (Inditex), H&M (Hennes & Mauritz) ou Amazon allait en s’aggravant.

18 mois ont été nécessaires pour tout réorganiser avec une société japonaise spécialiste dans la logistique. Et UNIQLO vient de dévoiler cette semaine son tout nouveau système de distribution presque entièrement automatisé, dédié aux ventes en ligne et « qui sera développé partout dans le monde ». Cette réorganisation aura couté près de 100 milliards de yens (770 millions d’euros).

Des robots industriels ont quasiment remplacé l’intervention humaine puisque les effectifs ont été réduits de 90%, ce qui ne fait pas débat au Japon où le chômage est presque inexistant.

Chaque produit étant équipé dès sa production d’une puce, il est suivi électroniquement tout au long de son parcours jusqu’au carton de livraison qui est lui aussi assemblé électroniquement et amené par convoyeur devant l’employé. Là une quinzaine de personnes emballent le vêtement. Après un passage de commande par smartphone, l’opération se réalise en 15 à 60 minutes au lieu de 10 heures auparavant.

La productivité a été multipliée par 80 explique Tadashi Yanai, avec l’objectif de déployer cette digitalisation sur l’ensemble de la chaine de production de Fast Retailing. Cette réorganisation devrait contribuer à atteindre l’objectif ambitieux du groupe : devenir le n°1 mondial de la mode.

UNIQLO est donc une marque de FAST RETAILING, coté à la Bourse de Francfort. L’action valait 435 € en clôture du vendredi 12 octobre, en progression de +62,67% sur 1 an et de +71,83% sur 5 ans.

Contacter l'auteur : s.kelo@mesmarques-enbourse.com
En savoir plus sur UNIQLO en Bourse
MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus