Bayer devient un mastodonte de l’agrochimie

Bayer devient un mastodonte de l’agrochimie

La société allemande chimique et pharmaceutique BAYER s’offre le fabricant américain de pesticides et de semences Monsanto pour 59 milliards d’euros, réalisant sa plus grosse opération jamais réalisée et après avoir relevé plusieurs fois son offre. Les deux entités, qui viennent de signer un accord de fusion ferme au prix de 128 dollars par action en numéraire et prévoient un financement par endettement et émission d’actions, représenteront un géant mondial pesant 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 140 000 employés. Leurs activités sont différentes mais fortement complémentaires dans les semences, les engrais et les pesticides. Ce rapprochement devrait être bouclé d’ici à fin 2017 et gonfler leur bénéfice brut d’exploitation d’environ 1,5 milliard de dollars au bout de trois ans. Alors que le marché est jugé déjà très concentré, que les agriculteurs craignent de se retrouver face à un seul fournisseur, et que les OGM continuent d’être décriés, la fusion a néanmoins été applaudie à la Bourse de Francfort par une hausse du titre de 2,39 % à 95,53 euros.

Contacter l'auteur : s.kelo@mesmarques-enbourse.com
En savoir plus sur :
MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus