Après la production en 2018, Universal Music signe l’édition avec Taylor Swift

Après la production en 2018, Universal Music signe l’édition avec Taylor Swift

La maison de disques leader mondial et propriété de Vivendi réalise un coup de maitre.

Les chiffres de Taylor Swift sont impressionnants : à tout juste 30 ans, l’américaine passée de la Country à la Pop a déjà vendu 50 millions d’albums et a été récompensée de 10 Grammy Awards.

Fin 2018 Universal Music Group avait signé un contrat de production avec la star via sa filiale Republic Records, concernant donc les droits sur les ventes (même si l’artiste avait pu négocier la conservation des droits de propriété d’enregistrement de ses futurs albums).

Le deal édition (« publishing » en anglais), qui prendra effet à l’issu du contrat actuel avec Sony ATV, concerne cette fois la partie droits d’auteur, relative aux droits de diffusion à acquitter par les diffuseurs de la musique de Taylor Swift (radios, plateformes de streaming, etc.) et représente des millions d’euros, notamment en Europe où les lois de propriété intellectuelle sont très favorables aux maisons d’édition.

Universal Music va profiter de cette annonce pour faire le buzz sur son artiste ainsi que du documentaire Netflix nouvellement sorti « Miss Americana ». Il y est question de la difficile émancipation de la jeune star dans le monde impitoyable de l’industrie musicale a fortiori à l’heure des réseaux sociaux et de la misogynie encore bien persistante malgré MeToo.

Alors à quand le huitième album après Lover sorti en août 2019 ? En attendant les fans (près de 130 millions d’abonnés au Twitter T. Swift) pourront profiter du single « Only the young » sorti à l’occasion du doc Miss Americana de Netflix le 23 janvier 2020.

MES MARQUES EN BOURSE

À voir aussi

En voir plus